Ingénierie : il faut sauver les professionnels de la ville

Cinq associations de professionnels de la ville et de l'aménagement tirent la sonnette d'alarme : le recours aux prestataires privés pour les études préalables aux projets d'aménagement sont de plus en plus négligées. Resserrement des finances locales, émiettement des professionnels, les explications sont multiples.

L’association des consultants en aménagement et développement des territoires (CAD), le Syndicat des Programmistes en Architecture et Aménagement (CINOV SYPAA), la Fédération française du paysage (FFP), la Société française des architectes (SFA) et celle des urbanistes (SFU) ont lancé une forme d’appel au secours le 24 mai à la ministre du logement Emmanuelle Cosse. Ils réclament la saisine par la ministre de la Commission nationale du débat public afin d’ouvrir le débat sur l’évolution de leurs professions respectives, marquées par un contexte de plus en plus tendu. Pour ces professionnels, les études préalables au montage des projets d’aménagement sont de plus en plus réduites au strict minimum, l’assistance à maitrise d’ouvrage est de moins en moins solllicitée. A tel point qu’ils...

Lire la suite sur la Gazette des Communes

Par DELPHINE GERBEAU

PUBLIÉ LE 26/05/2016 | MIS À JOUR LE 27/05/2016